GOVERNMENT OBLIGED TO PROTECT PUBLIC INTEREST IN NORTEL TAKEOVER: Investment Canada Act requires review to ensure net benefit to Canada

FOR IMMEDIATE RELEASE

JULY 23, 2009

GOVERNMENT OBLIGED TO PROTECT PUBLIC INTEREST IN NORTEL TAKEOVER: Investment Canada Act requires review to ensure net benefit to Canada

WINDSOR - The government must live up to its obligations under the Investment Canada Act to protect the public interest and national security in the fire sale of Nortel wireless assets, say New Democrat Industry Critic Brian Masse and Ottawa-Centre MP Paul Dewar.

“The conservatives are using taxpayer money to help a foreign company steal very valuable assets at a lowball price, while a leader in Canadian innovation who is offering a higher price, is blocked – it is outrageous,” says Masse.

Nortel, a Canadian leader in technological innovation, announced in June an auction for one of its most lucrative wireless operations, which includes hundreds of patents related to wireless technology called Long Term Evolution (LTE). Worldwide telecom companies are in a race to develop LTE technology because it will allow cell phones to handle more profitable services.

The Export Development Corp., a crown corporation, extended a $300 million line of credit to Nokia Siemens Networks to buy Nortel's wireless assets for $650 million. Research in Motion, a Canadian company, has offered $ 1.1 billion for those assets, and alleges it has been blocked form the bidding process.

Industry Minister Tony Clement has refused to intervene, even though the Investment Canada Act, including amendments that were approved this year, mandate the government to review all foreign takeovers above $312 million for “Net Benefit” to the public and “National Security.”

“The Investment Canada Act gives the government the power to intervene and ensure there is a net benefit to Canada, yet the Harper Conservatives are ignoring their responsibility,” says Dewar. “At a time when we are losing so many Canadian industry leaders, this government must step in to ensure our legacy of technological innovation is protected and Canada can remain a trailblazer.”

-30-

For more information please contact:

Carole Saab, Press Secretary, 613-222-5997

***

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

LE 23 JUILLET 2009

LE GOUVERNEMENT A L’OBLIGATION DE PROTÉGER LES INTÉRÊTS PUBLICS DANS LE DOSSIER DE LA PRISE DE CONTRÔLE DE NORTEL

La Loi sur Investissement Canada exige que le gouvernement revoie les revenus nets au Canada

WINDSOR - Le gouvernement doit respecter ses engagements en vertu de la Loi sur Investissement Canada pour protéger les intérêts publics et la sécurité nationale lors de la vente précipitée des actifs sans fil de Nortel, déclare le porte-parole du NPD en matière d’industries, Brian Masse, et le député d’Ottawa-centre, Paul Dewar.

« Les conservateurs prennent l’argent des contribuables pour aider une compagnie étrangère à voler des actifs de grande valeur à un prix dérisoire, tandis qu’un chef de file en innovation canadienne qui offre un prix plus élevé est bloqué. C’est révoltant! », déclare M. Masse.

Nortel, un chef de file canadien dans l’innovation technologique, a annoncé en juin qu’il tiendrait une enchère pour l’une de ses opérations sans fil les plus lucratives, ce qui comprend des centaines de brevets de technologie sans fil nommée Long Term Evolution (LTE). Les entreprises mondiales de télécommunications sont dans une course pour élaborer la technologie LTE puisque celle-ci permettra aux téléphones cellulaires de gérer des services plus profitables.

La société d’État Exportation et développement Canada a augmenté la marge de crédit de Nokia Siemens Networks à 300 millions de dollars pour acheter les actifs sans fil de Nortel pour la somme de 650 millions de dollars. L’entreprise canadienne Research in Motion a offert 1,1 milliard de dollars pour ces actifs et affirme qu’elle a été bloquée du processus d’appel d’offres.

Le ministre de l’Industrie Tony Clement a refusé d’intervenir, même si la Loi sur Investissement Canada, qui comprend des amendements qui ont été approuvés cette année, exige que le gouvernement revoie toutes les prises de contrôle étrangères au-delà de 312 millions de dollars pour les « revenus nets » au public et la « sécurité nationale ».

« La Loi sur Investissement Canada donne le pouvoir au gouvernement d’intervenir et de veiller à ce qu’il y ait un revenu net au Canada, mais les conservateurs de M. Harper ignorent cette responsabilité. », souligne M. Dewar. « Alors que nous perdons tant de chefs de file d’industries canadiennes, le gouvernement doit intervenir pour veiller à ce que notre héritage d’innovation technologique soit protégé et que le Canada demeure un pionnier dans ce domaine. »

- 30 -

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Carole Saab, attachée de presse, 613-222-5997